L’association

En 2015, l’AFTC de Bourgogne et l’AFTC de Franche-Comté deviennent une seule et même structure, voici leur histoire respective:

AFTC DE BOURGOGNE

« En août 1986, Philippe GUILLEMANT est victime d’un grave accident de la circulation, qui le plonge en coma profond. Il survit à cet accident en conservant de graves séquelles, un handicap majeur qui l’empêche de retrouver une vie sociale normale. » Trois longues années seront nécessaires à ses parents pour mesurer l’étendue du drame et les impacts majeurs sur l’environnement familial. Ils initient un long combat pour accompagner toute personne TC qui requiert une prise en charge complexe et personnalisée. En janvier 1987 : les époux GUILLEMANT participent activement à la création de l’AFTC « Ile de France ».

En 1989, confronté au constat cruel de l’inexistence de structures adaptées pour leur fils, les époux GUILLEMANT – Claire et André – décident de fonder une association (régie par la loi 1901), dans le but de créer puis gérer une structure d’accueil et de réadaptation adaptée à des blessés souffrants de traumatismes similaires. Ils transforment alors une partie de l’exploitation de leur fils Philippe (située à Lixy), en centre d’accueil pour traumatisés crâniens et créent l’association ACOR. Le Centre de l’ORVAL sera le 1er centre spécialisé rural de ce type en France, « autorisé initialement à titre expérimental ». Géré par ACOR, le centre ouvre en 1996 et accueille progressivement 28 résidents, avec pour objectif de favoriser et promouvoir l’accueil et la réadaptation des traumatisés crâniens.

1991: Création de l’AFTC Bourgogne.

1998: L’AFTC de Bourgogne devient l’AFTC Côte d’Or.

Juin 2001, l’AFTC Côte d’Or redevient l’AFTC Bourgogne, avec représentations sur les 4 départements (Saône et Loire, Côte d’Or, Nièvre, Yonne). André GUILLEMANT nommé président, après Christian CEALY. Objectifs de l’AFTC :

Etre à l’écoute des familles et les informer

Conseiller les familles pour faire valoir leurs droits

Rôle facilitateur de contact, rencontres, entraide entre TC eux-mêmes, avec/entre les familles

Sensibiliser l’opinion publique et mobiliser les pouvoirs publics

Susciter la création de structures appropriées aux besoins des TC, y représenter leurs intérêts et leurs droits

Développer l’association et ses structures

Poursuite et développement des activités du Centre de l’Orval.

2005 : Difficile constat de diminution du nombre d’adhérents à l’AFTC Bourgogne

2006 : Création des MDPH issues de la loi du 11 février 2005.

Poursuite et développement des missions de l’AFTC Bourgogne, engagement très fort de Mr GUILLEMANT : soutien fort aux TC et à leurs familles, manifestations de sensibilisation publique, échanges et rencontres, partenariats institutionnels, associatifs et politiques, représentations auprès d’instances et commissions…

Mai à fin 2007 :

intervention d’André GUILLEMANT à la Conférence Régionale de Santé de Dijon pour faire ajouter le Traumatisme Crânien aux 9 priorités du Plan Régional de Santé Publique (demande validée)

début partenariat opérationnel avec CRF Divo : soutien logistique et permanences mensuelles de l’AFTC Bourgogne au CRF

2008: Modification des statuts de l’AFTC Bourgogne (modification du bureau du Conseil d’Administration) et démission de son président pour raison de santé. Relai par Sophie FLUCHOT qui poursuit un fort engagement en tant que présidente, administratrice au CA de l’UNAFTC, etc.

Début 2009: Changement de présidence de l’AFTC Bourgogne, poursuite des missions initiées par André GUILLEMANT, et accroissement de partenariats. Fortes représentations de l’AFTC afin de soutenir les actions auprès des TC et de leurs familles, permanences au CRF Divio mensuelles, participations accrues à des manifestations publiques de sensibilisation et engagement actif en terme de prévention et de sécurité routière

Partenariats :

Convention entre le Comité Régional Handisport de Bourgogne (CRHB) et l’AFTC Bourgogne signée en AG le 18 avril 2009

Centre de Rééducation Fonctionnelle de DIVIO de Dijon

Convention entre Les Amis de la Novelline et l’AFTC Bourgogne en novembre 2014

2014: Préparation de l’AFTC Bourgogne à un rapprochement avec l’AFTC Franche-Comté, nomination d’une nouvelle présidente.

Mai 2014 : AG de l’AFTC Bourgogne statuant à l’unanimité sur son rapprochement avec l’AFTC FC, intégration des adhérents bourguignons et francs comtois au sein de la nouvelle entité associative dès l’AG de l’AFTC FC en juin 2015.

AFTC de Franche-Comté

Création à partir de 1996 avec :

Le début des rassemblements avec les familles,

Un premier groupe de paroles qui va souder des futurs administrateurs,

Les prémisses des actions de prévention,

Et déjà, le constat de manque de structure.

Restructuration régionale à partir de 2003 avec :

Un changement déterminant de Présidence,

La Création du Conseil d’Administration régional avec un vice-président dans chaque département,

L’arrivée du Jura dans l’association régionale,

Le développement et la création de nouvelles permanences pour les familles,

Les débuts de la communication.

Le développement du partenariat de terrain en 2005/2006 : AFTC, SAVS et SIP/Adapei de Besançon, CRM Mulhouse, UEROS Franche-Comté de Salins.

Mobilisation des professionnels autour de situations concrètes de blessés, partage de points de vue et de réponses aux besoins spécifiques.

Participation mutuelle aux AG respectives : création et tissage progressif de liens à tout niveau.

2005: Lancement d’une étude de besoins sur les traumatismes crâniens : conséquences familiales, sociales et professionnelles.

Etude confiée à l’ORS – l’Observatoire Régionale de la Santé de Franche-Comté – et financée par de multi-subventions : DRASS, Sécurité Routière, AFTC….

Cette étude permet par la suite de proposer des services adéquats.

2006: Rapprochement avec l’UEROS de Salins, gérée par le Centre Hospitalier.

L’AFTC se positionne et accepte de reprendre l’agrément de l’UEROS de Salins, dont le transfert sur Besançon est souhaité.

01/01/2007 : à la demande des pouvoirs publics, DDASS et DRASS, convention de gestion avec l’ADAPEI de Besançon afin d’assurer la gestion de l’UEROS.

01/01/2014 : Suite au développement interne de l’AFTC et à la fusion des Adapei du Doubs, le champ de cette convention est réduit à l’accès aux services supports (informatique et paie principalement) et l’AFTC reprend complètement la gestion de ses services.

2008/2015 Poursuite des créations et développement de structures : CAJ, SAMSAH, GEM, extension de l’UEROS…